Couleur fraîche pour le printemps: blanc cassé

Retour d’une nuance toujours bien présente: le blanc cassé. Ce blanc légèrement teinté reste une valeur sûre pour chaque type d’intérieur: il crée une ambiance paisible et fait joliment ressortir les autres couleurs et matières.

horloge blanc marbre

Panier blanche (Freetime). Parfum ‘Narciso’ (Narciso Rodriguez). Horloge murale en marbre de Zuiver (Freetime). Photophores de D&M (De Uytsel). Objet ‘Cone’ de la collection Cornwall (Kirstie de Noort).

lampe-beige

Toiles peintes en Soft Skin et Ancient White (Boss Paints) et Cornforth White (Farrow & Ball). Lampe de table de Fatboy (Freetime). Vase-bocal Boord (Serax).

lit beige blanc

Tabouret ‘Frosta’ de Ikea, peint en Eau de rose (Levis). Textile Pure chez Pascale Naessens for Serax (Mezzanino). Coupe et cuillère (Kirstie de Noort). Plaids (Society Limonata). Peau de mouton (Bloomingville). Echantillons de tissu: Bytzum vintage col 1 (A House of Happiness), Romo Balck, Abiko Champagne et Pietra Champagne (Romo). Roulaux papier peint: Eijffinger Savor (Eijffinger). Linge de maison et coussin Almond (By Mölle).

parfum-beige

Parfum ‘Narciso'(Narciso Rodriguez). Tissu: Matthew Williamson at Osborne & Litte, Miramar, Romo Black, Abiko Champagne et Pietra Champagne (Romo). Villa Nova, Kasian Pearl Washable (Romo). Designers Guild, Leighton Chalk (Wilhelmine De Aerssen agenturen). Byztum fin col 12 (A House of Happiness). Secc structura col 43 (A House of Happiness).

Conseils déco

  • Associez de préférence le blanc cassé à des tons pastel comme le vieux rose ou le gris bleu pour donner à votre pièce une ambiance naturelle très douce.
  • Pour agrandir une petite pièce d’un point de vue optique, rien de tel que de peindre ses murs en blanc cassé. Pour renforcer encore cet effet, vous pouvez également utiliser une peinture brillante qui ajoutera une impression de profondeur.

  • Le blanc cassé est une nuance apaisante mais aussi très discrète. Pensez à de jolis accessoires pour davantage de peps.

Source: Pure Maison mars/avril 2016 | Production, styling et photographie Dorien Ceulemans, Sarah Van Hove et Stefanie De Neve | Texte Evelien Roels | Nos remerciements à Veerle De Eycken pour le site.