3 tendances dans la cuisine

La cuisine est le coeur battant de la maison. C’est là que la vie se déroule: papoter, cuisiner, manger et rire. Découvre les dernières tendances.

tendance 1 Tendance 1: peu de blanc

C’est une tendance que nous constatons chez de nombreuses marques de cuisine: même si le blanc reste la couleur la plus vendue, on observe un changement de cap. La cuisine totalement blanche devient de plus en plus rare et le choix s’oriente plus fréquemment vers du blanc associé à un ton chaud ou à du bois. Un principe que Boffi illustre à merveille avec sa cuisine ‘Aprile’ de Piero Lissoni. La cuisine est conçue pour mettre en valeur l’utilisation des matériaux naturels: bois, acier inox, pierre… La marque italienne mise à fond sur la recherche et les nouveaux matériaux. « Les matériaux évoluent de plus en plus vers un design pur et brut, emprunté aux vieux chalets de montagne. Les nouvelles technologies améliorent la qualité de nos produits tout en réduisant l’impact sur l’environnement », explique Beci Marceca de chez Boffi. Pour Boffi, la cuisine est avant tout un lieu de vie. Beci: « C’est un endroit où vous transformez vos ingrédients en mets savoureux, mais aussi où vous vous réunissez entre amis et en famille pour préparer les repas et les déguster. »

tendance 2

Tendance 2: la cuisine plaisir

Siematic a lancé l’an dernier sa nouvelle gamme Urban et la collection ne cesse de s’étoffer. Il faut s’attendre à un espace dédié aux passionnés de cuisine. « La cuisine connaît un renouveau. Il suffit de penser aux nombreux livres et programmes de cuisine et à l’intérêt pour une vie et une alimentation saines. Cela inclut également la cuisine à base d’herbes fraîches », déclare Griet Van Roye de chez Siematic. « En ville, les gens ne disposent généralement pas d’un grand jardin. C’est pourquoi Siematic a prévu un système grâce auquel les herbes aromatiques s’invitent joliment dans la cuisine. » Les bacs solides permettent de faire pousser vos herbes dans des cases étanches en inox qui peuvent cependant tout aussi bien servir pour y déposer vos huiles d’olive par exemple. Les supports amovibles peuvent être fixés au mur ou déposés sur le plan de travail. Griet: « L’on constatera également que tout n’est pas camouflé dans cette cuisine. Elle est pourvue d’étagères ouvertes et même de tiroirs ouverts où l’on peut voir tout ce qui s’y trouve. Vous avez donc vos aromates et vos ustensiles à portée de main et, par-dessus tout, vous pouvez apporter une touche personnelle à cet espace. La personnalisation connaît un succès grandissant. Il est important pour nos clients de pouvoir encore décorer eux-mêmes leur cuisine. » Les tons employés pour la collection Urban s’inspirent de la nature: du bois et des teintes terre appliquées ton sur ton.

tendance 3

Tendance 3: la cuisine patchwork

« Les couleurs et les matières chaleureuses ont le vent en poupe, » constate Carolien Moerland de chez Varenna Antwerpen. « Le noyer est par exemple très en vogue chez nos clients. Il possède une jolie teinte brun foncé. S’il est un fait particulièrement remarquable, c’est que la cuisine ne se pare plus d’une seule couleur mais bien de plusieurs coloris et matériaux qui se mélangent. Cela va même parfois jusqu’à trois ou quatre matériaux différents dans une même cuisine. Par exemple deux teintes de peinture mêlées à deux espèces de bois pour former malgré tout un joli ensemble. Mélanger deux espèces de bois paraît peut-être osé mais cela peut créer un très bel effet. Nous associons souvent le bois à un plan de travail en inox pour obtenir un look industriel. Ces matières à la fois dures et tendres, chaudes et froides s’équilibrent entre elles. Le mariage des extrêmes est des plus intéressants. » Comment faire en sorte que le tout n’apparaisse pas trop sombre ou trop lourd? « Une solution consiste à opter pour des meubles bas dans un ton plus clair que les meubles hauts », explique Caroline.

Source: Pure Maison édition mai/juin 2016 | Texte Anneleen Peeters